voyage-laos

À la découverte du Laos

Après de grande réflexion sur la cette destination, j’ai choisi d’aller au Laos. Le Laos, pays enclavé de la péninsule indochinoise avec 1000 km de long jusqu’à 500 km de large et bordé par la Chine, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, et le Myanmar ; plein de paysages somptueux, villes coloniales, animaux, je suis vraiment éblouie par sa magie qui offre un véritable concentré de l’Asie éternelle. Tellement fascinée par ce pays, je ne pouvais pas m’empêcher d’y faire un petit voyage. Anciennement appelé pays de million d’éléphants, le Laos s’est émancipé sans rien renier de sa culture ni rien perdre de son charme. J’ai voyagé et exploré ce merveilleux pays pendant un mois en compagnie de mes amis, du moins ce qu’on a pu visiter durant cette période ; en l’occurrence la capitale Vientiane et Luang Prabang.

Vientiane : la capitale du Laos

Notre périple commence donc dans la capitale appelée Vientiane située sur les bords du Mékong. Cette ville calme et verdoyante est agréable à visiter, car il y a moins de trafic et il est plus facile de se promener à pied. J’ai remarqué qu’il y a beaucoup d’influence française d’où les cafés et boulangeries à chaque coin de rue. Nous avons visité le Cope Visitor Center qui est une organisation à but non lucratif qui a ouvert un espace donnant des explications  sur les prothèses et les bombes non-explosées au Laos. Les témoignages des victimes et les documentaires permettent de mieux comprendre les souffrances de la guerre. Après nous sommes allés au temple Haw Phra Kaew qui abritait le célèbre Bouddha d’émeraude à Bangkok. Reconstruit après la seconde guerre mondiale, ce temple est transformé en musée d’art religieux. Envie d’une petite pause gourmande, nous nous sommes rendus dans l’une des boulangeries de la ville. On y a trouvé de délicieuses pâtisseries, tartes et viennoiseries que l’on se croirait en France. A la recherche de produits occidentaux, nous avons fait un saut au supermarché de Pymphome qui vend des produits laitiers, du vin et même du champagne de qualité. Nous avons voulu faire un peu de sport, et avons participé aux cours d’aérobic qui ont lieu le soir en plein air au bord du fleuve Mekong. Puis nous sommes allés au marché Talat Khua Din, l’un des plus grands marché de Vientiane où l’on peut voir toutes sortes de produits. On a fait également un tour à Patuxai, l’arc de triomphe de Vientiane pour admirer la décoration de l’intérieur de l’arc et la vue de la ville depuis le dernier étage. Erigé en 1969, ce mémorial commémore la guerre contre les français pour l’indépendance. Le soir, il y a le marché de nuit toujours au bord du Mékong. Contrairement à certains marchés devenus trop touristiques, celui-ci garde une atmosphère authentique. Pour finir notre visite de la capitale, nous avons fait un saut au monastère Wat Si Saket pour contempler les statuettes du Bouddha disposées dans de jolies petites niches.

Luang Prabang

Après la capitale, Luang Prabang, ville au Nord du Laos, réputée pour ses nombreux temples et son artisanat spécialisé dans le tissage de soierie, et son ambiance détendue. Nous nous sommes arrêtés sur les magnifiques cascades très célèbres pour leurs eaux turquoises. Ce qui m’a le plus touché c’est de voir des ours qui ont été sauvé du braconnage, recueillis par les habitants dans un somptuaire. Nous n’avons pu nous empêcher de nous baigner dans ces eaux splendides. Après une journée chargée, nous avons fait un petit tour au marché de nuit du Luang Prabang où l’on trouve plusieurs articles typiquement de chez eux.

Finalement, cette aventure nous a permis de découvrir à quel point le Laos est un pays merveilleux plein de cultures où il fait bon d’y vivre.

laos-decouverte